Les Désinvoltes

Comme elle est grande cette aventure dans laquelle la Troupe Désinvolte s’est lancée il y a maintenant vingt ans! Jamais satisfaits de rester dans un seul style, jamais apaisés par la couleur d’un costume, le rêve et le divertissement sont autant de vents qui nous ont porté dans les hauteurs de l’imaginaire. Qu’on nous dise amateur, communautaire ou semi professionnel, le résultat, lui, est professionnel. Valsant entre le théâtre de création et le théâtre de répertoire, la mission du Désinvolte est de participer à une création originale. Notre région en est une de transit, les gens bougent et les arts aussi, voilà comment l’évolution et le renouvellement se retrouvent naturellement au centre de notre démarche artistique. C’est donc avec un plaisir renouvelé que nous vous souhaitons la bienvenue à entrer dans notre univers Désinvolte !

Petite histoire du nom de la Troupe Désinvolte

Le 15 mai 1995, Théo Martin, Pascal Harnois , Jean-Christophe Basecqz, Stéphane Lefrançois, David Boraschi et Maria Jose Jordan se réunissent chez Maria Jose pour discuter le projet de monter une pièce de Jean Anouilh, intitulée Le Bal des voleurs. Il est question de distribution des tâches et des rôles, de publicité, de la salle, de sollicitation de fonds. Est-ce que François Demers (un futur co-fondateur) sera le metteur en scène ?

Mais une question primordiale se pose : quel sera le nom de la Troupe ? On fait une liste d’une soixantaine de noms parmi lesquels figurent : Les Divers-gens, Les Divers tissants, Les Petits chomeurs, La Troupe à dormir debout, les Cons primés, Les Biaisés, Les Miss aux linis, La Troupe des Hit-le, La Troupe troupeau, Les Pour-parlers, Alain Spiration, Les Dénominateurs communs, Le Gros Bingo, Les infidèles repentis, la Troupe Désinvolte, BNZ,  La Grande Verue, Gobbe-mouches, Catharsis ou Katar-6, Les mille-magots, Contrastes, La Troupe à Polo, Les Radoteurs, La Troupe Artemix, La Troupe belle pour toi, La troupe SVP, La Troupe crapaud etc… etc…

Bref, on sait  par la suite que l’on adopta Troupe Désinvolte car dans le programme du Bal des voleurs, en février 1996, on indique que la Troupe Désinvolte aura connu plusieurs noms dans le passé. L’ancêtre lointain de TD serait  la Troupe Héautontimorouménos fondée en 1988 à l’école secondaire. L’ancêtre immédiat est une troupe du nom BNZ qui joua une autre pièce de Jean Anouilh au Théâtre de l’île en 1994. François Demers en est le metteur en scène et certains participants se retrouveront dans le Bal des voleurs, un an plus tard. Quoiqu’il en soit, le nom «  Troupe Désinvolte » a été suggéré pour la première fois le 15 mai 1995 et sera adopté au cours de la saison 1995-1996.

Christian Rioux, historien-archiviste-comédien-Désinvolte.