Année 1996

On ne badine pas avec l’amour (d’Alfred de Musset )

Les 11, 12 et 13 août 1996
dans le parc du collège dominicain au 96 Empress à Ottawa (ON)

Mise en scène : François Demers
Distribution : Julie Basecqz, Gabriel Chartier, Isabelle Désamoré, Jérôme Duquette, Pascal Harnois, Benoît Mareschal, Théo Martin, Marc Smith, Fréda Thélusma, Patrick Zakher

Ce sont deux histoires finement raccordées en une seule. La première est comique, même burlesque. C’est le récit de deux cousins réunis par leur père et oncle dans le château de leur enfance pour y être mariés. Pendant que les personnages comiques se battent pour obtenir la meilleure place au repas, les deux fiancés entament une partie sanglante ayant pour objectif la capitulation sans conditions de l’autre.

**********

Le bal des voleurs (d’Alfred de Musset)

Les 23 et 24 février 1996
à la Maison du Citoyen de Hull (Qué)

Mise en scène : François Demers
Distribution : Julie Basecqz, Amélie Blanchard, Olivier Duquette, Kim Gravelle, Pascal Harnois, Maria-José Jordan Stéphane Lefrançois, Théo Martin Marc Smith, Patrick Varliette.

Voici le bal des voleurs. Un, deux, trois cha-cha, valse, tango et danse sans-nom, nous allons et venons dans un mouvement perpétuel, grimés, masqués, souriants ou grimaçants. En bref, une vraie Lady reconnaît un faux marquis malgré son lord et son Times, tandis que le neveu-voleur no 1 tombe amoureux de la jolie nièce-voleuse-en-devenir et que le neveu-voleur no 2 cherche quelle tête il voulait bien avoir quand l’autre nièce l’avait aimé pour de vrai. Pendant ce temps, deux entreprenants valseurs ont un mariage en tête et dégoulinent de charme jusqu’à leur départ pour des lieux plus humides. Ajoutez deux énormes coffres-bancs-commodes-bar-fauteuils, un rythme endiablé, un gant de boxe, une dangereuse chaise roulante et du scotch un peu trop fort, et le tableau sera complet.