Année 2015

 Les grandes retrouvailles

Présenté du 5 au 8 et du 12 au 14 novembre 2015

Studio de l’Avant-Première

de Normand Laniel

Mise en scène : Gilles Provost | Assistance à la mise-en-scène: Francine Roy

Distribution : Joanne Demers, Ginette Fournier, Ève Galhidi-Gratton, Émilie Leclerc, Tania St-Jean, Charlotte L’Orage, André St-Onge, Barbara Léveillée, Michel Jetté, Nancy Beaulieu, Josette Noreau, Michel Carrière et Dany Rodrigue

Suite au succès de la mise en lecture de la pièce Les grandes retrouvailles en 2014, la troupe de théâtre Désinvolte a présenté cette pièce avec une mise en scène de Gilles Provost.

Les grandes retrouvailles est une création de Normand Laniel, un hullois qui s’est rappelé toutes ces anecdotes racontées par des membres de sa famille, nés et vivants dans le Vieux-Hull du tournant du siècle jusqu’à aujourd’hui. Cette comédie sentimentale, historique et légèrement « hystérique » par moments, commence à Hull dans les années 50 où grandirent Lise et Monique. Le public suit donc leur parcours de l’école primaire jusqu’à leur découverte de l’amour, du mariage et… quelques cinquante années plus tard, elles se retrouvent ici à cause du décès du conjoint de Lise, qui a toujours vécu à Hull. L’autre, Monique, vivant à Winnipeg, revient chez elle pour partager le chagrin de sa meilleure amie et revivre des moments forts.

Ce fut un  grand plaisir pour moi de collaborer avec l’équipe de passionnés de Désinvolte dans la production de cette œuvre.

-Gilles Provost


Un peu de Tardieu SVP!!!

Présenté les 17, 18, 23, 24 et 25  avril 2015

Studio de l’Avant-Première

de Jean Tardieu

Mise en scène : Théo Martin | Assistance à la mise-en-scène: Francine-Anne Mercier et Joanne Demers

Distribution : Monique Adeito-Duarte, Théo Martin, Olivier Duquette, Amélie Arsenault, Barbara Léveillée, Paul-André Lévesque, Stéphanie Aubin-Cousineau, Denis Chouinard, Carl Martinez, Lucie Brault, Isabelle Clément, Jean-Paul Tourigny, Valeria Contreras-Perez et France Séguin

Le metteur en scène Théo Martin propose une production regroupant six petites pièces du poète, écrivain et dramaturge français Jean Tardieu, sous le thème des années 1930. : Finissez vos phrases, Un mot pour un autre, L’archipel sans nom, Oswald et Zénaïde, La Société Apollon et La sonate et les 3 messieurs. Dans ce spectacle à la fois absurde, comique, coloré, caricatural, les personnages – patients internés dans un institut psychiatrique – revivent intensément des moments marquants de leur vie. Cet institut psychiatrique est pour eux un nouveau point de départ où tout redevient possible : amour, rire, passion, une liberté de s’exprimer à l’abri des regards réels et imaginaires qui les empêchaient de vivre autrefois. Tout en faisant rire les spectateurs, les Désinvoltes sont rester fidèles au style anticonformiste et particulier de Tardieu où la langue et les conventions déconstruites par l’auteur ne laisse personne indifférent.